statistiques Guide national

Le nettoyage du corps

Vivez cette expérience du nettoyage du corps, et vous sentirez que celle-ci est une véritable libération.

Tous ces déchets amassés en vous représentent votre mode de vie passé avec tous les problèmes liés à ce passé.

L’heure est maintenant venue de se libérer du passé pour pouvoir se construire un avenir rempli de bonheur et de liberté.

Comment faire?

Il existe des moyens naturels et sans danger permettant de sortir du corps ces déchets qui empêchent le fonctionnement normal de l’organisme.

 

Le lavage de l’intestin

Processus de nettoyage du tube digestif avec de l’eau salée :

Le lavage de l’intestin est une purification qui relâche les tensions et qui donne aux organes intérieurs un repos absolument nécessaire. Il augmente l’énergie et donne une nouvelle clarté mentale. Ce processus peut être l’inspiration pour une nouvelle vie avec plus de conscience autour des coutumes alimentaires et éventuellement un changement de celles-ci.

Une partie du processus est de suivre un régime les 10 jours suivants (et éventuellement 30 jours de plus), ce qui continue le nettoyage, enlève des produits résiduels et équilibre le pH (acidité/basicité) du corps.

Le lavage de l’intestin n’est pas seulement un processus physique qui nettoie le système. Il y a une relation intime entre l’appareil digestif et le système nerveux. Ce dernier se détend et s’équilibre quand l’intestin est détendu. Le régime après le lavage de l’intestin stabilise ce nouvel équilibre du système nerveux.

Le lavage de l’intestin augmente la sensibilité de votre corps. Vous allez vous apercevoir comment la nourriture agit sur votre état, donc vous allez plus facilement pouvoir choisir quoi manger selon vos sensations plutôt que par habitude.

Le déroulement

La veille du lavage de l’intestin : 

Vous pouvez jeûner à partir de 14h, donc ne prenez aucun repas du soir.

Vous pouvez boire autant que vous voulez, mais il vaut mieux éviter le lait, l’alcool et les boissons sucrées.

Le lavage de l’intestin commence le samedi matin à 8h00 l’estomac vide. Vous buvez un verre d’eau salée et chaude

Le bon contenu de sel empêche l’eau d’être absorbée par le sang et permet qu’elle s’évacue par l’intestin.

Il faut que l'eau soit tiède. Pour la quantité de sel, il faut une cuillère à café pour 20/25 cl d'eau. Il faut bien remuer le tout. 
 Après il faut alterner avec des exercices particuliers qui vous aideront à ouvrir les sphincters du tube intestinal afin que l’eau puisse entrer à l’intérieur.

Ensuite vous boirez encore un verre d’eau salée, suivi par des exercices. À répéter 6 – 10 fois.

Quand la pression d’eau dans l’intestin sera assez importante vous commencerez à aller au cabinet et le processus continue avec : un verre d’eau – exercices – toilettes – un verre d’eau, etc., à poursuivre jusqu’au moment où l’eau qui sort de l’intestin soit claire, ce qui va être le cas normalement après 16 – 24 verres.

Puis s’ensuit : le lavage de l’estomac et le lavage du nez, 45 – 60 minutes de repos et un repas particulier composé de riz, de lentilles rouges et de ghee (huile de beurre). Ce repas met en marche le bon fonctionnement de l’intestin et le processus digestif. On mange copieusement pour faciliter la digestion. Pendant le repas vous aurez de plus amples informations sur le régime à suivre.

Passez le reste de la journée tranquillement avec des activités normales mais sans grands efforts. Vous ne devez rien boire pendant 4 heures après le repas et quand vous recommencez à boire, ne prenez pas de l’eau froide le premier jour mais de l’eau chaude ou tiède.

Pendant les 10 jours qui suivent, vous suivrez un régime strict et si vous désirez prolonger l’effet direct du lavage de l’intestin, vous pouvez faire 30 jours de régime léger en plus. Au-delà vous pouvez vivre normalement.

Pendant le lavage de l’intestin il est tout à fait normal de traverser des états d’âmes changeants, passant d’entrain et d’inspiration à inertie et fatigue, c’est pourquoi il vaut mieux s'y consacrer hors période de travail, ou avec des problèmes de santé important*.

En général, le lavage de l’intestin ne se fait que 2 fois par an au maximum et les personnes souffrant d’hypertension, de constipation chronique ou d’autres maladies graves ne doivent pas le faire.

À porter :

C’est important de ne pas avoir froid pendant le lavage de l’intestin. Pour cela, mettez des chaussettes et des vêtements confortables. Les jours suivants, évitez également de prendre froid. Vous serez un peu plus sensible aux rhumes et aux autres infections pendant quelques jours après le lavage.

Le régime des 10 premiers jours :

Vous pouvez prendre votre repas du soir normalement après le lavage de l’intestin.

par exemple : une soupe de légumes ou une purée de pommes de terre avec des légumes cuits.

N’utilisez pas de conserves ou de plats cuisinés mais préparez vos plats avec des légumes frais.

La nourriture doit être simple, facile à digérer et neutre.

Le régime stimule l’épuration qui continue même après le lavage de l’intestin et il aide à reconstituer la flore bactérienne de l’intestin.

On évite ce qui excite le système nerveux comme le café, le thé noir, le thé vert, etc. Cela donne du repos au système nerveux, ce qui se manifeste souvent comme de la clarté mentale.

Le régime attire votre attention sur vos coutumes alimentaires et peut vous aider à changer des mauvaises habitudes. Ce n’est pas un régime amaigrissant mais les personnes ayant un excédent de poids vont souvent en perdre. Rompre le régime trop tôt peut causer des problèmes comme des maux d’estomac, diarrhée, constipation et malaise général.

Cela peut prendre quelques jours avant que vous alliez à la selle après le lavage de l’intestin. C’est tout à fait normal. Si vous désirez stimuler ce processus, vous pouvez laisser macérer des graines de lin dans de l’eau pendant la nuit pour tout boire/manger le matin suivant.

Pendant le régime, vous pouvez manger toutes sortes de légumes cuits sauf oignons, poireaux et ails qui sont trop forts.

Mais des racines comme les pommes de terres, carottes, choux-raves, panais, topinambours, patates douces, etc. ; des choux comme le chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles, chou chinois, etc. ; courgettes, aubergines, tomates, maïs, haricots verts, artichauts, etc.

Vous pouvez également manger des lentilles, des pois et des haricots secs. Également des céréales cuites : riz, pâtes, couscous, millet, etc.

Pour le petit déjeuner : vous pouvez vous préparez une bouillie de flocons d’avoine ou d’autres graines, avec du lait de soja (sans sucre !). Aussi du pain et des biscottes sans sucre ni produits laitiers, des galettes de riz soufflé, des matières grasses végétales :

(margarine, huile) sans oublier le tofu (un produit à base de soja) qui est bon dans les plats de légumes, dans une soupe ou dans un sandwich. Après quelques jours, vous pouvez également utiliser de la pâte de sésame, de cacahuète, etc. avec le pain.

Buvez abondamment : de l’eau minérale ou de source, des tisanes (mais pas trop fortes), des jus de légumes.

Referencement Gratuit

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site